L’histoire d’Aurangabad est inscrite dans l’histoire de l’Inde. En effet, la ville a été la capitale de fait de l’empire Moghol quand celui ci était à son apogée. Son histoire est riche et diversifiée.

Un peu de géographie pour comprendre l’histoire de l’Inde

L'histoire de l'Inde, carte

Le sous continent indien est un large plateau bordé d’un côté par la mer d’Arabie et de l’autre par l’océan Indien.  En son centre se trouve le plateau du Deccan. Ce plateau est traversé par trois rivières dont la plus important est la rivière Godavari. Ce plateau est très fertile et sa position centrale lui a permis de s’enrichir de nombreuse cultures.

La région de Aurangabad: une histoire singulière

La ville a été assez tardivement dans l’histoire de l’Inde. Nous y reviendrons plus tard. Avant la création de la ville, la région a été un centre d’échanges culturelles très important. A 60 kilomètres au sud de la ville, il y a Paithan qui a été la capitale du premier empire de la région.

A partir du Ier siècle av J-C, la région commence à s’enrichir de grottes artificielles soit peintes comme à Ajanta, soit avec de nombreuses sculptures comme à Ellora.

Viendra ensuite le temps de l’empire Yadava qui établira sa capitale à 15 kilomètres de Aurangabad, au fort de Dautlabad.  Ce même fort qui sera conquit par les sultans de Delhi qui décideront d’en faire leur capitale. Ce fort restera capitale mais d’un empire plus petit, celui des Brahmani. Lorsque cet empire disparait la région retombe dans l’oubli jusqu’à l’arrivée de Malik Ambar.

L’histoire de Aurangabad lié à l’histoire de l’Inde

Installation des premiers hommes

Entre le Ve et le VIIIe siècle après J-C, des moines bouddhistes sont venus dans les montagnes qui bordent la ville actuelle. Ils ont commencé l’édification de grottes. Ils en ont construit 10. Malheureusement, la montagne n’étant pas stable, une partie des grottes s’est effondrée. Les moines ont décidé d’abandonner le site et de rejoindre un site plus important. Celui d’Ellora.

Création de la ville de Khadki

En 1610, lorsque Malik Ambar devient le premier ministre de sultanat de Ahmednagar, il décide de créer sa capitale, Khadki. Il décide de se rapprocher de fort de Daultabad et de s’installer au bord de la rivière Kham. C’est lui qui sera le dirigeant du sultanat jusqu’à sa mort. Un vrai tour de force quand on sait qu’il débarqua en Inde en tant qu’esclave. Il fut capturé en Ethiopie puis asservi et vendu plusieurs fois jusqu’à son arrivée en Inde. Son intelligence et son habilité dans l’art de la guerre en feront un homme redouté dans toute l’Inde même par le grand empire Moghol.

Il fit construire un système d’irrigation révolutionnaire qui n’utilise que la force gravitationnelle pour fonctionner. Il permit à la ville de Khadki de recevoir de l’eau en provenance des montagnes situées à 8 kilomètres. La ville possédait des jardins luxuriants. Ce système est toujours visible de nos jours notamment au Panchakki.

Ce n’est qu’à sa mort que les puissants Moghols ont pu envahir le Deccan et placé Aurangabad au centre de l’histoire de l’Inde.

Apogée de la ville

Malik Ambar meurt en 1626. Son fils, Fateh Khan lui succéda et donna son nom à la ville, Fatehnagar A partir de 1633, L’empereur Shah Jahan réussit à conquérir le Deccan et s’empare de la ville. Aurangzeb sera nommé vice-roi du Deccan mais s’installera au fort de Daultabad. En 1653, lorsque ce dernier redevient vice-roi du Deccan, il décide de faire de Fatehnagar, sa capitale et la renommera Aurangabad. Il entreprit d’agrandir la ville. Il fit construire 51 portes et un mur d’enceinte de près de 10 kilomètres de circonférence.  Avec la porte construite par Malik Ambar (Bhadkal Gate), Aurangabad deviendra la ville des 52 portes, qui représente les 52 semaines de l’année. Il fait construire un citadelle pour lui et sa famille.

L'histoire de l'Inde à Aurangabad

L’histoire de l’Inde à Aurangabad

Durant la guerre de succession qui vit s’affronter Aurangzeb à son frère Dara Shikoh, la ville redevint une ville moyenne du centre de l’Inde. Aurangzeb reviendra à Aurangabad et en fera sa capitale de fait. En effet, il ne décréta jamais le transfert de la capitale de l’empire de Agra à Aurangabad. C’est pour cela que Aurangabad n’a jamais eu l’appellation de ville impérial même si la famille royale et tous les ministres vivaient dans la ville.

La ville du déclin à l’heure actuelle

Après la mort d’Aurangzeb et le déclin de l’empire Moghol, Aurangabad fera partit de l’empire des Nizam d’Hyderabad.

Elle est aujourd’hui une ville industrielle d’importance moyenne.

 

Capitale touristique du Maharashtra

Récemment déclarée capitale touristique du Maharashtra pour sa proximité avec les sites d’Ellora et Ajanta, tous deux déclarés au patrimoine mondial de l’UNESCO, la ville souffre d’un manque de considération pour son propre héritage.

L’histoire de la ville a laissé de nombreux monuments, héritage d’un passé glorieux. Si vous décidez de venir à Aurangabad, ne passer pas à côté des monuments comme le Bibi Ka Maqbara, le Panchakki, le Soneri Mahal, les grottes d’Aurangabad ou encore les portes qui montrent l’importance d’Aurangabad dans l’histoire. A quelques kilometres, vous pouvez aussi admirer le fort de Daultabad et la vallée des saints de Khultabad.

Monuments à visiter

Bibi Ka Maqbara : Surnommée à tort le mini Taj Mahal, c’est le meilleur exemple d’architecture moghol.

Bibi Ka Maqbara, histoire de l'Inde

Bibi Ka Maqbara

Panchakki : Littéralement le moulin à eau, c’est l’illustration visible du génie de Malik Ambar et de son système d’irrigation.

Soneri Mahal : C’est le dernier palais existant à Aurangabad. Son nom lui vient de la peinture en or pur qui ornait les murs.

Les grottes d’Aurangabad : C’est une belle introduction aux sites d’Ellora et d’Ajanta. Elles sont quasi exclusivement bouddhistes et les grottes 3 et 7 sont richement ornées.

temples bouddhistes d'Aurangabad

 

Les portes : il ne reste que 13 portes sur les 52 que comptaient la ville. Elles sont toutes de style moghol excepté Bhadkal Gate qui est de style indo musulman.

Daultabad : ce fort fut la capitale de beaucoup d’empire (Yadava, Bahmanis…). Sa capture par Shah Jan signe la domination moghole sur la région du Deccan.

Khultabad : Cette petite ville fortifiée abrite la dépouille d’Aurangzeb, le dernier grand empereur moghol, celle de Malik Ambar, et celles de plusieurs saints soufis.

 

Si vous venez dans la région de Aurangabad et que vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de la région et donc sur l’histoire de l’Inde, vous pouvez nous contacter afin d’établir ensemble le meilleur itinéraire pour votre découverte de ces lieux méconnus

Akvin tourism

Author Akvin tourism

Je suis un passionné d'histoire et de religions depuis mon adolescence. J'ai dévorais les cours sur l’Égypte et le Grèce ancienne. Depuis 5 ans, je suis tombé amoureux d'une région de l'Inde, le Maharashtra. Chaque jour, je recherche sur son histoire sur sa culture. J'aimerai avec ce blog vous faire découvrir une région hors du commun par son histoire, ses hommes et ses femmes et sa culture.

More posts by Akvin tourism

Join the discussion 6 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :