Il y a des lieux qui sont figés dans le temps et où la nature reprend petit à petit ses droits. Il est difficile d’immaginer que ces lieux sont chargés d’histoire. C’est ce qu’il se passe au fort de Daultabad.

Daultabad: des origines mythologiques

Avant de s’appeler Daultabad, cette montage se nommait Devagiri, la montagne des Dieux. Dans la mythologie hindou, Shiva est venu observer la région depuis le haut de la montagne. De ce passé mythologique, il reste une grotte temple tout en haut de Daultabad.

Temple de Shiva au sommet de Daultabad

Temple de Shiva au sommet de Daultabad

 

Un emplacement stratégique et une première fois capitale

Même si il y a des traces d’occupation de la montagne depuis 100 av J-C, ce fut les Yadava qui firent de Daultabad, un fort. En 1187, Bhillama V, un prince Yadava, établit sa nouvelle capitale sur la montagne Devagiri. Les Yadava sont un ancien peuple qui pensent qu’ils descendent de Yadu, un roi issue de la mythologie cité dans les Puranas. Bhillama V est issue de la dynastie des Seuna qui se réclament être issue des Yadava. Ils sont communément appelés les Yadava de Devagiri.

Daultabad restera leur capitale jusqu’à la chute de leur empire en 1313. Pendant leur règne, ils dotèrent leur capitale de trois lignes de défense protégées par des tours. Ils construisirent aussi un système d’entrée unique afin de piéger leur ennemies dans l’enceinte de la citadelle. Ils firent aussi construire les tunnels obscures que l’on traverse toujours pour se rendre sur le haut de la montagne. Toutes ces techniques de défense on permit à la citadelle d’être une des rare places fortes dans le monde à ne jamais avoir été envahit. En effet tous les occupants de ces lieux se sont toujours rendus.

La capitale de l’Inde

Une légende raconte que la première fois que Muhammad bin Tughluq vit Devagiri, il en tomba amoureux et décida d’en faire sa capitale. Dans les faits,  les historiens s’accordent pour donner des raisons stratégiques à cette décision.

Muhammad bin Tughluq fut sutlan de Delhi de 1325 à 1351. Il fut le deuxième de la dynastie des Tughluq. Celle-ci fut fondée par son père,  Ghiyath al-Din Tughluq.

 

 

carte du sultanat de Delhi

carte du sultanat de Delhi

Durant son règne, il a considérablement agrandi son empire. Et c’est justement cela qui l’aurait décidé à transférer sa capitale de Delhi à Devagiri.

Daultabad (nom donné par le sultan) avait une position centrale au regard de l’évolution territorial de l’empire. Son transfert fut donc une décision plus de tactique que d’amour.

De plus, Muhammad bin Tughluq aurait voulu faire de sa nouvelle capitale un centre de la culture islamique sur le sous continent indien. Cela lui aurait permis d’avoir un meilleur contrôle sur la région du Deccan, en réduisant les rebellions hindous. Il invita pour cela beaucoup de oulémas dans cette optique. Cela a plutôt bien fonctionné puisque que la région est connu comme la vallée des saints. Khultabad fut une capitale spirituelle au XV ième siècle.

Un transfert de capitale compliqué et peu durable

Pour le succès du transfert, Muhammad bin Tughluq dût obliger les habitants de Delhi à partir. Pour cela, il employa la force. Ziauddin Barani,politicien de l’époque, observa: « Sans consulter ni peser le pour et le contre, il a ruiné Delhi qui, depuis 170 à 180 ans, prospérait et rivalisait avec Bagdad et Le Caire .La ville avec ses Sarais et ses banlieues et ses villages s’étendait sur quatre ou cinq lieues. Tout a été détruit (dans le sens abandonnée), il ne restait plus un chat ou un chien.  »

Le transfert commença en 1328 et fût achevé en 1331. Beaucoup de gens sont morts durant le plus grand mouvement de population de l’histoire de l’Inde après la partition de 1945.

Daultabad restera capitale d’empire moins de 10 ans car en 1339, Muhammad bin Tughluq décida de repartir à Delhi. Pour tout cela, il héritera du sobriquet de roi fou. Le manque d’eau et les invasions au nord de l’empire eurent raison de la volonté de Muhammad bin Tughluq.

A sa mort, le sultanat de Delhi s’effondrera laissant place à l’empire de Bahmani dans le Deccan. Même si Daultabad en sera la capitale, elle n’aura jamais plus le prestige qu’elle avait pu avoir en étant la capitale du sous continent indien.

Cette ville deviendra une ville secondaire inclus dans différents royaumes ou empire.

Place touristique délaissée

Comme souvent quand un lieu à eu un passé glorieux, il a un présent plus terne. Aujourd’hui, le fort de Daultabad est une attraction touristique qui attirent plus les bus scolaires que les touristes étrangers. Situé sur la route des fameuses grottes d’Ellora, on s’y arrête en général pour prendre une photo de loin.

Dans un prochain article, nous vous parlerons des beautés à découvrir dans le fort et autour.

Si vous êtes intéressés par une visite guidé, n’hésitez pas à nous contacter[:]

Akvin tourisme

Author Akvin tourisme

More posts by Akvin tourisme

Join the discussion One Comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :