Skip to main content

La semaine dernière, nous avons parlé des 10 plus beaux temples du Maharashtra. Cette semaine, nous vous proposons d’explorer un peu plus la Maharashtra avec la liste de nos 5 personnages historiques préférés du Maharashtra. Nous les avons classés par année de naissance.

Malik Ambar: de esclave à Premier ministre

Malik Ambar, nos 5 personnages historiques préférés

 

Il y a quelques jours, le 14 mai 2020, on fêtait les 394 ans de la mort de Malik Ambar. On va être honnête, se doit être notre personnage historique du Maharashtra préféré.

Sa vie

Né en 1526, en Ethiopie, sous le nom de Chapu, il sera capturé très jeune par des milices. Vendu en temps qu’esclave plusieurs fois avant d’arriver en Inde. Son maître fut Chengiz Khan, le Premier ministre des Nizam d’Ahmednagar. Impressionné par l’intelligence de son esclave, celui-ci décida de lui apprendre la diplomatie, l’art de la guerre et de gouverner un royaume. A la mort de Chengiz Khan , sa femme libéra Malik Ambar.

Devenu libre, il constitue une armée et se met au service des royaumes du Deccan. Dans la dernière décennie du XVIe siècle, il lutta auprès de Chand Bibi contre l’armée Moghole. A la mort de cette dernière, il deviendra le premier ministre des Nizam. Il fera construit la ville de Khadki, maintenant Aurangabad. Et il la dotera d’un système hydraulique qui est toujours en fonctionnement à l’heure actuelle. Il mourut en 1626 et est enterré à Khuldabad.

Pourquoi nous aimons Malik Ambar?

  • Déjà par ce qu’il a toute sa vie montré que le pire n’est jamais sure et qu’on peut être maître de son destin.
  • Il a fait preuve d’une grande tolérance et a réussi à unir le Maharashtra contre l’empire Moghol.
  • Même s’il n’est pas né dans le Maharashtra, il a toute sa vie œuvré pour son indépendance et la liberté de ses habitants

 

Chand Bibi: une femme dans nos 5 personnages historiques préférés

Chand Bibi

Chand Bibi est complètement oubliée à l’heure actuelle, mais elle a joué une part importante dans la liberté et l’indépendance du Maharashtra.

Sa vie

Chand Bibi est une princesse. Elle est la fille de Hussain Nizam Shah I d’Ahmednagar. Très jeune, elle montre des capacités intellectuelles remarquables. Elle parle au moins 5 langues comme l’arabe, le persan, le turc, le marathi et le kannada. Chand Bibi était aussi douée pour les arts, car elle jouait du sitar et elle aimait peindre des fleurs. Elle était vouée à passer une vie de princesse.

Les choses ne se sont pas passées comme prévu. Chand Bibi fut mariée à Ali Adil Shah I du Sultanat de Bijapur. Lorsqu’il meurt en 1580, il laisse le sultanat sans héritier. Les nobles décideront de mettre sur le trône le neveu de l’ancien sultan, Ibrahim Adil Shah II. Comme il n’a que 9 ans, il faut un régent. Kamal Khan prit le pouvoir et devient régent. Il écarte Chand Bibi qu’il l’accuse de vouloir usurper le trône. Cette dernière décide de regrouper d’autres généraux contre Kamal Khan. Il essayera de s’enfuir et sera décapité dans le fort de Ahmednagar. Un autre régent sera nommé, Ikhlas Khan. Il sera régent de 1582 à 1591. Les sultanats d’Ahmednagar et de Golconda profitèrent de l’instabilité pour attaquer Bijapur.

En 1591, quand la paix fut revenue, Chand Bibi décida de rentrer chez elle à Ahmednagar.

Chand Bibi en cheffe de guerre

En 1595, Ibrahim Nizam Shah, le sultan d’Ahmednagar, meurt dans une bataille contre Bijapur. Les nobles nommérent son fils, Bahadur Shah sultan sous la régence de Chand Bibi. Miyan Manju contesta ce choix et voulait mettre quelqu’un d’autre sur le trône. Pour arriver à ses fins, il demanda de l’aide au grand empire Moghol.

En novembre 1595, c’est Chand Bibi qui dirige les troupes contre la plus grande armée de l’époque. Elle le fera avec succès. Pendant 4 ans, elle se battra contre les Moghols. En 1599, elle fut assassinée par ses généraux qui pensaient qu’elle allait négocier avec l’empereur Akbar. 4 mois après sa mort, le fort d’Ahmednagar tomba aux mains des Moghols.

Pourquoi nous aimons Chand Bibi ?

  • Elle aurait pu rester une princesse passive, mais elle a préférée se battre
  • Chand Bibi est d’une grande intelligence et d’une finesse tactique exceptionnelle.
  • Elle est un exemple pour les femmes de l’époque.

 

Chhatrapati Shivaji Maharaj : le héros du Maharashtra

Chhatrapati Shivaji Maharaj

Si vous visitez le Maharashtra, vous ne pouvez pas passer à coté des nombreuses statues et d’édifices au nom de Shivaji Maharaj. A Bombay (Mumbai), l’aéroport, la gare, le plus grand musée de la ville portent son nom.

Sa vie

Shivaji Bhonsle né en 1627 ou 1630 dans le fort de Shivner près de Pune. Il hérite de la part de son père d’un jagir (fief). Sa mère veut qu’il est la meilleure éducation possible. C’est pour cela qu’elle demande à Dadoji Konddev d’être son précepteur. Ce dernier enseigne au jeune Shivaji ce qu’il doit savoir sur la gouvernance et l’art militaire. Il stimule l’indépendance d’esprit du jeune garçon.

Face à la présence des Moghols, envahisseurs du nord de l’Inde, Shivaji commence à vouloir l’indépendance pour le Maharashtra. A partir de 1646, il utilise les techniques de guérilla, jadis utilisées par Malik Ambar contre l’empire Moghol. Il s’empare d’un fort près de Pune. Ce succès est le début de sa renommée.

Pendant 14 ans, il contestera des territoires au sultanat de Bijapur. En fin stratège, il décide de s’emparer de Konkan, une territoire coincé entre la mer et les montagnes. Ce nouveau territoire lui permet de développer une flotte pour protéger les cotes du Maharashtra et contrôler les échanges économiques.

En 1665, l’empereur Moghol Aurangzeb s’inquiète de la puissance grandissante de Shivaji. Il s’allie avec le sultanat de Bijapur contre Shivaji. Pendant 5 ans, ce dernier luttera contre le grand empire Moghol. Il remportera de nombreux succès. En 1665, un traité de paix est signé et Shivaji cède 23 des 35 forts qu’il avait capturé.

Le 6 juin 1674, il se fait couronner roi (Maharaj) à Raigarh, la capitale du nouveau empire Marathe.

En mars 1680, Shivaji Maharaj tombe gravement malade et mourra le 3 avril.

Pourquoi nous aimons Chhatrapati Shivaji Maharaj?

  • Il s’est battu toute sa vie pour la liberté de son peuple.
  • Shivaji n’est jamais resté en arrière prenant de grands risques.
  • Il est un fin stratège et il était en avance sur son temps.

 

Tarabai Mohite : l’autre guerrière du Maharashtra

Tarabai, Queen of Kolhapur, reine de Kolhapur

Le Maharashtra est un État qui a connu de nombreuses femmes exceptionnelles. C’est le cas de Tarabai qui est, comme Chand Bibi, une femme guerrière.

Sa vie

Tarabai Mohite est née en 1675 dans un clan proche de la famille de Chhatrapati Shivaji Maharaj. Elle fut mariée à Rajaram Bhonsle, fils de Shivaji Maharaj et demi frère de Shambaji.

Quand Shambaji mourut, son fils Shahu était prisonnier des Moghols. Le pouvoir est donc revenu à Rajaram, le mari de Tarabai. Il mourra en 1700,  laissant à son fils Shivaji II âgé de 4 ans, le trône. Tarabai devient régente. Pendant 7 ans, elle harcèlera l’empire Moghol. Tarabai était une cavalière hors pair. Elle dirigeait les mouvements stratégiques de cavalerie. Elle était en première ligne contre l’empire Moghol. De sa régence, Jadunath Sarkar, historien indien dira: »Pendant cette période, la force dirigeante suprême du Maharashtra n’était pas un ministre, mais la reine  TaraBai Mohite. Son génie administratif et sa force de caractère ont sauvé la nation dans cette terrible crise. »

A la mort d’Aurangzeb, en 1707, son fils décide de relâcher Shahu, le petit fils de Shivaji Maharaj et héritier du trône.  Pendant deux ans, Tarabai se battra pour faire reconnaître son fils comme roi légitime de l’empire Marathe. En 1709, un accord est trouvé et Tarabai s’installe à Kolhapur et crée l’État de Kolhapur. Malheureusement un an plus tard, l’autre veuve de Rajaram dépossède Tarabai et son fils de la gouvernance du nouvel État.

Elle s’installa à Satara et après la mort de son fils, reconnu Shahu comme héritier de l’empire. Sur la fin de sa vie, elle rentra en conflit contre les Peshwa qui vont prendre une part importante dans la direction de l’empire Marathe.

Pourquoi nous aimons Tarabai Mohite?

  • Toute sa vie sera fait de déceptions, mais elle n’a jamais perdu espoir et s’est toujours battue.
  • Tarabai Mohite est une femme guerrière comme peu existe dans le monde.
  •  En étant à l’origine de la création de Kolhapur, elle a permis l’essor d’une très belle ville dans le Maharashtra.

 

Ahilyabai Holkar: la reine constructrice de temples

Ahilyabai Holkar, nos 5 personnages historiques préférés

Quand on vous dit que le Maharashtra possède des femmes exceptionnelles. Ahilyabai Holkar ne fait pas exception à la règle.

Sa vie

Elle naît dans un petit village, près de Ahmednagar le 31 mai 1725. Son père est le chef du village. A l’époque, les filles ne reçoivent pas d’éducation. Ahilyabai Holkar aura la chance d’apprendre à lire et écrire grâce à son père.

Sa postérité commence par un coup de chance du destin. A l’âge de 8 ans, Ahilyabai était au service du temple de son village. Malhar Rao Holkar, général au service du Peshwa Balaji Baji Rao et seigneur du territoire Malwa s’arrête dans le village. Il fut émerveillé par la piété de la jeune fille et décida de la ramener dans son royaume pour qu’elle devienne l’épouse de son fils.

Après la mort de son mari en 1754 et de son fils en 1767, elle deviendra reine de Holkar. Comme si cela n’était pas suffisant, elle autorisa le mariage de sa fille avec un homme pauvre mais courageux qui a vaincu les dacoits, hordes de bandits.

Elle sera aussi en première ligne à dos d’éléphant durant les conflits.

L’oeuvre de sa vie

Elle décide de restaurer de très nombreux temples comme le temple de Shiva à Varanasi ou les douze Jyotirlingas. Elle prend une part importante dans la spiritualité hindoue étant une femme. Elle a développé le système de route de son royaume, créé la ville d’Indore et investie dans la technologie notamment de la soie.

Joanna Baillie écrira un poème en 1849 à la gloire de Ahilyabai Holkar:

« Pendant trente ans son règne de paix,
La terre en bénédiction a augmenté;
Et elle a été bénie par chaque langue,
Par sévère et doux, vieux et jeune.
Oui, même les enfants aux pieds de leur mère
On apprend une rime si simple à répéter
« Dans les derniers jours de Brahma est venu,
Pour gouverner notre terre, une noble Dame,
Son cœur était bon et sa gloire brillante,
Et Ahlya était son nom d’honneur. « 

Pourquoi nous aimons Ahilyabai Holkar?

  • Ahilyabai est une révolutionnaire pour son époque
  • Elle a laissé un héritage énorme dans toute l’Inde
  • Comme les autres femmes du Maharashtra, elle a pris son destin en main

 

Que pensez vous de cette liste? Laissez nous un commentaire si vous pensez que nous avons oublié quelqu’un. Si vous souhaitez visiter les lieux qui ont abrité nos 5 personnages historiques préférés, n’hésitez pas à nous contacter ou à voir nos tours dans le Maharashtra

 

Akvin tourism

Author Akvin tourism

Je suis un passionné d'histoire et de religions depuis mon adolescence. J'ai dévorais les cours sur l’Égypte et le Grèce ancienne. Depuis 5 ans, je suis tombé amoureux d'une région de l'Inde, le Maharashtra. Chaque jour, je recherche sur son histoire sur sa culture. J'aimerai avec ce blog vous faire découvrir une région hors du commun par son histoire, ses hommes et ses femmes et sa culture.

More posts by Akvin tourism

Leave a Reply