Skip to main content

L’Inde est un grand pays avec une histoire et une culture très importante. Malgré tout, ça reste un pays méconnu. Nous vous proposons une liste de 10 informations sur l’Inde qui vont vous surprendre.

 

L’athéisme en Inde

L’image que l’on a souvent de l’Inde, c’est celle d’un pays très religieux. Il existe dans le pays un certificat de religion. Si vous souhaitez vous convertir à une autre religion, il faut le notifier à l’État pour que cela apparaisse sur ce certificat.

Il y a pourtant un mouvement athée minoritaire mais important. C’est l’athéisme. Celui-ci prend ses racines dans l’Hindouisme lui-même. L’école Charvaka apparut au XIe siècle av J-C (600 av J-C pour d’autres sources) est ce qu’on appelle une école Nastika (athée). Elle rejette le principe de réincarnation, et même de vie après la mort et se veut hédoniste. Charvak disait: « Vivez joyeusement tant que la vie vous appartient« . Cette école disparaîtra vers 1400.

D’autres religions indiennes sont dites Nastika. C’est le cas du Jaïnisme et du Bouddhisme.

 

Nombre de Dieux dans l’Hindouisme

informations sur l'inde, Information about India

Quand vous êtes en Inde, vous voyez beaucoup de temples et beaucoup de représentations de Dieux. En créant cette liste sur les informations sur l’Inde qui vont vous surprendre, j’ai hésité à parler du nombre de dieux dans l’Hindouisme.

Le chiffre est impossible à connaitre exactement. Certaines source parlent de 33 millions d’autres de 300 millions. Il existe la sainte trinité composé de Brahma, le créateur, de Vishnou, le protecteur et de Shiva, le destructeur. De ceux-ci découlent tous les dieux de l’Hindouisme.

Mais pourquoi il est impossible de savoir le nombre exacte de dieux? Il est impossible de recenser le nombre de Dieux, car chaque village ou région ont leur dieux propres. Dans le Maharashtra par exemple, certaine personnes considèrent Chhatrapati Shivaji Maharaj comme un dieu.

21% des croyants suivent une religion indienne: une des informations sur l’Inde les plus surprenantes

informations sur l'Inde, Information about India

L’Inde est le seul pays dans le monde à être à l’origine de 4 religions. Une d’elles étant la troisième religion du monde.

L’Hindouisme est la première religion à voir le jour en Inde. Viendra ensuite le Bouddhisme et le Jaïnisme. Enfin, le Sikhisme naîtra au XVe siècle dans le Punjab. La seule religion qui s’est largement diffusé dans le monde est le Bouddhisme. A l’heure actuelle, les Bouddhistes représentent 7% de la population mondiale.

L’hindouisme est la troisième religion en terme de pratiquants. On dénombre environ 1 milliard d’Hindous dans le monde. En ajoutant tous les pratiquants des 4 religions indiennes, on arrive à environ 1.653 milliard. Ce qui représente 21% de la population mondiale.

 

L’Inde est le pays le plus riche en or

informations sur l'Inde, Information about India

Il y a en Inde, une frénésie autour de l’or comme peu de pays la connaissent. L’or a une importance religieuse et culturelle. Il est symbole de chance, prospérité et de pureté.

Ce n’est pas un fait nouveau puisque Pline, un historien du Ier siècle ap J-C, se plaignait que les Indiens vidaient les réserves d’or de Rome.

A l’heure actuelle, l’Inde possède près de 18,000 tonnes d’or ce qui représente environ 10% des réserves mondiales. C’est le deuxième plus grand marché après la Chine. Pour les Indiens, l’or est une valeur sure d’investissement. En effet, face à une roupie volatile la valeur de l’or reste stable. C’est pour cela que 7% des économies des ménages est investie dans l’or. Acheter un bijou en or est un investissement.

Depuis 2000, l’État indien essaye de réduire les importations d’or en augmentant les prix. En 2019, le prix de l’or était 7 fois plus important qu’en 2000. L’or reste le deuxième produit d’importation de l’Inde après le pétrole. 90% de l’or consommé en Inde provient de l’importation.

 

Les 3 Taj Mahal

Il n’existe pas un, pas deux, mais trois Taj Mahal en Inde.

Le premier Taj Mahal est mondialement connu. C’est le monument les plus visité d’Inde. Il fut construit par Shah Jahan par amour pour sa femme Mumtaz Mahal. Son amour pour cette dernière était tellement grand qu’à sa mort, il a voulu lui rendre hommage de la meilleur des manières.  C’est le plus beau et le plus richement décoré des trois Taj.

Le second se situe à Aurangabad. Le Bibi ka Maqbara est souvent appelé le mini Taj ou Taj du Deccan. Ce bâtiment fut construit par Aurangzeb pour sa femme. Contrairement à son père, il l’a fait construire pas par amour pur sa femme, mais par ambition. En effet, la succession dans l’empire Moghol revient à celui qui a montré le plus d’ambition à devenir empereur.

Enfin , le dernier découle d’une histoire magnifique. Un jour la femme de Faizul Hasan Kadari se lamentait que personne ne se souviendrait d’eux, car ils ne pouvaient pas avoir d’enfant. Faizul Hasan Kadari promit à sa femme qu’il ferait tout pour qu’on se souvienne d’elle. A sa mort, il se lança dans la construction d’un Taj Mahal pour honorer la mémoire de sa femme.  Ce dernier Taj se situe à Bulandshahr, Uttar Pradesh.

 

L’invention du zéro: une des informations sur l’Inde que vous ne devez pas connaitre

Un des concepts qui nous parait évident maintenant, mais qui ne l’a pas été à travers l’histoire, c’est le concept de zéro.

Le zéro peut être l’absence d’élément, un chiffre et un nombre.

Le zéro comme absence d’élément fut théorisé par Panini, un grammairien indien du IVe siècle av J-C. On retrouve ce concept dans l’Astadhyayi, le traité de grammaire en sanskrit de Panini.

Le zéro en tant que chiffre est apparu dans trois civilisations différentes. En Mésopotamie, il apparaîtra aux alentours du IIIe siècle av J-C. Il n’est utilisé que comme chiffre pour marquer la position vide. En Chine, le zéro est représenté par un espace vide entre les chiffres pour le représenter.

C’est l’Inde qui nous donnera au III ap J-C, le concept de zéro comme chiffre et nombre que nous utilisons toujours aujourd’hui. Le premier à définir le zéro fut Brahmagupta, mathématicien et astronome dans son livre Brahma Siddhanta.

 

Le contrôle des naissances en Inde

Quand on pense à l’Inde, on pense souvent à la surpopulation. Le pays qui compte à l’heure actuelle 1,3 milliard d’habitants devraient dépasser la Chine aux environs de 2050. 

Pourtant ce que l’on s’est peu, c’est que certains États ont mis en place une politique de contrôle des naissances. C’est le cas du Rajasthan. Dans cet État, si vous voulez devenir fonctionnaire, vous ne pouvez pas avoir plus de deux enfants. Au troisième enfant, vous perdez votre emploi et n’avez aucune chance de pouvoir travailler dans la fonction publique.

Face aux résultats obtenus et avec les crises sanitaires comme celle du corona virus, de nombreuses voix s’élèvent pour demander la mise en place des mêmes mesures dans toutes les administrations que se soient celle de l’Union indienne comme des États?

L’introduction du café en Inde

café en Inde, coffee in India

C’est une histoire rocambolesque qui a permis à l’Inde de produire 4.5% du café mondial.

Tout commence au XVIe siècle, quand Baba Budan, un saint soufi part de son Karnataka natal pour faire l’Hajj, le pèlerinage à la Mecque.

Sur le chemin du retour, il passe par le Yémen.  Il découvre le café et devient accro à cette nouvelle boisson. Il décide de ramener 7 grains de café cru en Inde. Pour cela, il risqua sa vie. En effet, à l’époque, le Yémen n’autorisait que l’exportation de graines de café torréfiées afin de garder la main sur le marché du café. A son retour en Inde, il planta les 7 graines de café près de Mysore. La colline porte désormais son nom (Baba Budan Hills).

La bataille de Saragarhi: dernière grande bataille de l’histoire

Elle est considérée par les historiens comme la dernière grande bataille de l’histoire.

Cette bataille a eu lieu le 12 septembre 1897 dans le nord ouest de l’empire Britannique des Inde, aujourd’hui au Pakistan. Saragarhi est un petit fort qui se trouve entre le fort de Gulistan et celui de Lockhart. Des tribus afghanes Orakzai se réunissent pour défier l’empire Britannique. Le plan est simple, prendre le fort de Saragarhi pour couper tout renfort entre les deux autres forts. Pour cela, les Afghans doivent agir vite et prendre le fort de Saragarhi rapidement avant de s’emparer des deux autres forts. La tache est assez simple puisque le fort de Saragarhi n’est défendu « que » par 21 soldats sikhs.

On estime qu’entre 12000 et 24000 soldats afghans se sont lancés à l’assaut du fort. Les 21 soldats sikhs ont combattu jusqu’à la mort et ont tenu le fort. Cela a permis à l’armée britannique de s’organiser pour riposter.

Le courage de ces 21 soldats est célébré tout les 12 septembre.

Neerja Bhanot: une héroïne peu connue


L’Inde a des héros et surtout des héroïnes qui devraient être mondialement connus. Malheureusement, ce n’est pas le cas.

Neerja Bhanot est une jeune hôtesse de l’air de 23 ans. Le 5 septembre 1986, elle est chef de bord sur le vol 73 de la Pan Am entre Mumbai et les États-Unis. Lors de l’escale à Karachi, le vol est détourné.

Dès le début, Neerja Bhanot a les réflexes qu’il faut pour limiter le danger de la situation. Elle arrive à prévenir les pilotes que des pirates ont pris possession de l’appareil. Cela permettra à ses derniers de s’enfuir et de clouer l’appareil au sol.

Les terroristes veulent tuer des Américains et demandent aux hôtesses de récupérer les passeports. Sous ordre de Neerja, elles cacheront tous les passeports des 43 Américains à bord.

Lorsque les pirates commencent à ouvrir le feu, Neerja ouvre une des portes de l’avion et organise l’évacuation de celui-ci. Elle aurait pu sauter en premier, mais elle restera jusqu’à la fin. Un des terroristes lui tirera dessus à bout portant.

Grâce au sang froid et au courage de Neerja Bhanot, 359 passagers et membres d’équipages sont sauvés sur les 379.

 

Avez vous été surpris par les informations sur l’Inde de cette liste? Quelle est celle qui vous a le plus surpris? Laissez-nous vous remarques en commentaire.

La communauté Yatree est un groupe Facebook privé qui aborde beaucoup de thèmes différents autour de l’Inde. Découvrez vite ce groupe pour en apprendre plus sur l’Inde.

Akvin tourism

Author Akvin tourism

Je suis un passionné d'histoire et de religions depuis mon adolescence. J'ai dévorais les cours sur l’Égypte et le Grèce ancienne. Depuis 5 ans, je suis tombé amoureux d'une région de l'Inde, le Maharashtra. Chaque jour, je recherche sur son histoire sur sa culture. J'aimerai avec ce blog vous faire découvrir une région hors du commun par son histoire, ses hommes et ses femmes et sa culture.

More posts by Akvin tourism

Join the discussion 2 Comments

Leave a Reply