Les résultats des élections viennent de tomber. Aurangabad a un nouveau maire. C’est Imtiyaz Jalell. Cette élection redonne de l’espoir à Aurangabad. Voici les challenges pour le nouveau maire de la ville.

Les challenges environnementaux

Aurangabad a souffert d’un abandon depuis plusieurs années. Il est urgent de réparer des dommages causés à la ville.

Nettoyage de la ville

La ville ne possède pas un système de ramassage des ordures qui fonctionne efficacement. Les cours d’eau sont rempli de déchets. Avant l’arrivé de Imtiyaz Jalell, plusieurs organisation ou groupe d’individus ont décidé de faire des campagnes de nettoyage. Il manque plus que la volonté politique afin de convaincre les gens de respecter leur ville et d’utiliser les poubelles.

Depuis Akvin tourism, nous prévoyons de faire une campagne de nettoyage de quartier de la ville.

Préserver l’eau

Le changement climatique a des conséquences terribles à Aurangabad. Cette année fut une année marquée par les pénuries d’eau et l’assèchement des sols. Ce manque d’eau a plusieurs facteurs. Un de ces facteurs est la disparition des réservoirs naturels d’eau de la ville.

Depuis juin 2018, nous travaillons avec des ONG spécialisées dans la régénérescence des lacs et cours d’eau. C’est un de nos engagements pour le développement d’un tourisme durable dans la région de Aurangabad. Nous sommes donc à la disposition du nouveau maire pour parler des projets de protection d’eau que nous aimerions mener.

 

Les challenges pour le développement de la ville

La ville d’Aurangabad est plus une ville industriel que touristique. Depuis plusieurs années, il y a une pénurie de travail. C’est pour cela que les jeunes doivent partir sur Pune, Mumbai ou plus loin encore. Face à cela, il y a plusieurs actions à mettre en place.

Rénover les routes

Aurangabad est tristement célèbre pour avoir un des réseaux routiers les pires du pays. L’ancienne municipalité n’ayant rien fait pour rénover et développer ce réseau, la ville perd des opportunités importantes. Il va donc falloir faire un état des lieux des routes à Aurangabad et faire un plan pour retrouver un réseau routier digne de la capitale touristique du Maharashtra. Une ville y est très bien arrivée, c’est Nashik. Cette dernière qui se situe à 100 kilomètres d’Aurangabad et qui est de la même taille, a des routes bien entretenus.

Développement du tourisme et préservation des monuments historiques de la ville

Depuis 2014, Aurangabad est considérée comme la capitale touristique du Maharashtra. Les sites d’Ellora et d’Ajanta qui sont classés à l’UNESCO permettent l’afflux de touristes.

Mais Aurangabad reste sous développer au niveau touristique. Son histoire et ses monuments n’ont jamais été mis en avant. Donc les touristes ne restent que le temps de visiter Ellora et Ajanta. La majorité repart sans connaitre l’histoire de la ville et sans même avoir vu les monuments principaux.

Le potentiel touristique d’Aurangabad est énorme. Cette capitale de l’Inde au XVIIe siècle ne demande qu’à être découverte. Si les touristes restent une journée ou deux journées de plus à Aurangabad, cela profitera à l’économie locale de la ville. Cela permettra aussi de créer des emplois.

Enfin l’argent fournit par le tourisme permettra de faire des campagnes de protection pour les monuments de la ville.

Nous aimerions pouvoir parler de toutes les possibilités de développement du tourisme avec le nouveau maire pour que cela profite au plus grand nombre.

Nos suggestions

 

1) La récolte de pluie peut être faite dans toutes les colonies en chargeant chaque maison d’un montant minimum pour la fabrication d’une reserve de pluie dans leur quartier.

2) la création / la protection des jardins peut être réalisée en percevant la taxe de service auprès des commerçants de cette région ou aux entreprises privées.

3) L’extension de l’aéroport fait l’actualité depuis de nombreuses années, mais rien ne s’est passé; prendre l’initiative d’une initiative parlementaire en discutant avec les compagnies aériennes peut donc aider.

4) Des installations de recyclage du plastique et des déchets secs sont nécessaires. Donner aux habitants une roupie par kg pour les déchets particulièrement nécessaires aidera à obtenir un résultat et permettra également de résoudre le problème des déchets à Aurangabad.
OU
Donner des subventions sur les taxes d’habitation / eau si les personnes ont fabriqué un système de biogaz à domicile, cela encouragera les gens à réussir.

Akvin tourisme

Author Akvin tourisme

More posts by Akvin tourisme

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :